• Français
  • English

Fleurs de cimetière

Lieux | Dates

25 mar. 2013

  • 17H45

Myriam Herve-Gil | Dominique Wittorski

Fleurs de cimetière

Présentation

Pour que la vieillesse ne soit pas une parodie de notre existence antérieure, il n’y a qu’une solution, c’est de continuer à poursuivre des fins qui donnent un sens à notre vie. Simone de Beauvoir

 

Vieillir, sous d’autres latitudes, c’est encore acquérir la sagesse et le respect. En Occident, dans un monde qui récuse la mort, c’est la décrépitude annoncée et le plus souvent vécue. Surtout lorsqu’on est une femme. Plus que toute autre confrontée au regard d’autrui, qu’en est-il de la danseuse qui aborde ces rivages ? Qui mieux qu’elle pourrait, à l’instar de Winnie dans Oh, les beaux jours !, souffrir d’avoir été toujours celle qu’elle est et d’être si différente de celle qu’elle était ? Ce spectacle est une rencontre de femmes pour qui le temps est venu de se poser quelques questions. Ecouter un peu plus attentivement ce corps qui se transforme, mémoire vivante qui a tant à raconter. Il faut bien que ces cinquante années, à dé­faut d’être remarquables, soient toujours remarquées. Sinon, que voudrait dire vieillir ?

 

C’était nul à vingt ans, oui, c’était nul, mais c’était plus-que-parfait. Voilà. Le temps idéal du passé : le plus-que-parfait. Pas moi qui l’invente. Le futur, il est simple, et le passé, plus-que-parfait. Sauf si t’es un zom. Dominique Wittorski

Distribution

Chorégraphie et mise en scène : Myriam Herve-Gil

Texte : Dominique Wittorski

Traduction : Liu Fang

Interprétation : Pascale Degli-Esposti, Myriam Herve-Gil, Michala Marcus, Marie-Pierre Scoliège, Fransoise Simon, Edwige Wood

Lumière : Marie-Hélène Pinon

Régie : Catherine Ngomanga

Son : Patrick Müller, Laure Renoud

Interprétariat et direction de tournée : Liu Fang et Wang Jing.

Production

Coproduction : Compagnie Herve-Gil, Théâtre Louis Jouvet de Rethel – Scène conventionnée des Ardennes, UARTS - Université des Arts de Philadelphie

Soutien : Ministère de la culture et de la communication - Direction régionale des Affaires culturelles de Champagne-Ardenne, Conseil régional de Champagne-Ardenne – ORCCA

Avec le concours de : Centre national de la danse de Pantin, ARCAL, Maison du développement culturel de Gennevilliers.

  • Crédit Jean Gros Abadie
  • Crédit Théâtre National de Chine
  • Crédit Christine Barbey
  • Crédit Théâtre National de Chine