• Français
  • English

Remix Hsu Yen-ling X Sylvia Plath

Lieux | Dates

Théâtre Louis Jouvet de Rethel

14 mar. 2011

  • 20H30

15 mar. 2011

  • 20H30
Théâtre de La Madeleine de Troyes

17 mar. 2011

  • 19H30
Le Nouveau Relax de Chaumont

22 mar. 2011

  • 20H30

Chou Man-nung | Baboo

Remix Hsu Yen-ling X Sylvia Plath

Présentation

Sylvia Plath ou l’art de mourir : célèbre pour son mariage avec le poète Ted Hugues avec lequel elle entretint une relation faite de compétition et de trahison mêlées, cette poétesse américaine du courant confessionnaliste succomba à son mal de vivre en 1963, à l’âge de 30 ans, au sortir de multiples nuits de fièvre passées à dialoguer avec les fantômes de son passé, dans une ultime quête d’elle-même.

Plus qu’à un hommage, c’est à une ode tragique que nous sommes ici conviés par la poétesse taïwanaise Chou Man-nung. De par son écriture, ses choix esthétiques et son interprétation, ce spectacle d’une rare pureté fût  en 2008 l’une des œuvres fondatrices de la jeune scène contemporaine taïwanaise.

Distribution

Texte : Chou Man-nung

Traduction et surtitrage : Sun Ping et Jean-Philippe Mazzia

Mise en scène : Baboo

Chorégraphie : Chou Shu-yi

Interprétation : Hsu Yen-ling

Musique : Chen Chien-hi

Vidéo : Chou Tung-yen

Lumière : Huang No-hsing

Interprétariat et direction de tournée : Sun Ping

Infos : http://www.swsg95.com.tw/

Production

Production : Shakespeare's Wild Sisters Group

Soutien : Ministère de la culture de Taïwan, Département des Affaires culturelles de la Ville de Taipei

Avec le concours de : Centre culturel de Taïwan à Paris,

Plus d'infos

« Il s'agira de Remix, un projet de la comédienne Hsu Yen-Ling autour du personnage de la poétesse Sylvia Plath. Un projet d'envergure, très actif pour la promotion des artistes taiwanais comme en témoigne la présence pérenne d'une programmation taiwanaise au Festival d'Avignon. »

La Scène

« Ce projet souhaite porter une attention toute particulière aux cultures asiatiques. Une reine de la scène taïwanaise a bouleversé les spectateurs mardi soir à Louis Jouvet. Les va-et-vient entre le regard sur l'écran et les mots, la souplesse du corps courbé et rebelle de l'actrice, ont complété ce tableau de magnifique douleur. Plein de passion et d'énergie, dure au demeurant, par sa soif d'absolu, Hsu Yen-Ling a réincarné Sylvia Plath. On comprend aisément que cette pièce contemporaine de la jeune génération d'artistes taïwanais a fait recette en Avignon. Rethel avait bien de la chance de l'accueillir avec le centre culturel taïwanais ! »

L'Union L'Ardennais

« Jouée pour la première fois en avril 2008, « Remix » de Hsu Yen-Ling et Sylvia Plath a reçu la reconnaissance symbolique la plus élevée dans le monde des arts du spectacle taïwanais, en étant sélectionnée parmi les dix finalistes de la 7e édition annuelle du Taishin Arts Awards, dans la catégorie arts du spectacle. La pièce s'inspire du poème « 41 de fièvre » et se situe au cours de la nuit qui précéda la mort de la poétesse américaine Sylvia Plath. La langue concise et poétique du texte abonde en réflexions philosophiques profondes. »

L'Est Éclair

« Il y a des spectacles qui ne ressemblent à aucun autre. Celui-ci, qui a fait sensation au festival d'Avignon en 2009, est de ceux là. »

Journal de la Haute-Marne

« Performance physique et artistique, la pièce est d'un énergie dévastratrice. »

L'Affranchi de Chaumont

« A découvrir absolument l’actrice Hsu Yen-ling, impératrice de la scène contemporaine taïwanaise, qui joue les derniers moments de Sylvia Plath, à la Condition des soies. »

Libération 

« Tigresse meurtrie tournant une dernière fois tous les éléments de sa vie en une boule incandescente, Hsu Yen-ling est hallucinante ! » 

France 2

« Un spectacle si plein d’énergie ! Cette pièce de Taïwan en Avignon est vraiment indispensable. »

Bernard Faivre d’Arcier, ancien directeur du Festival d’Avignon.

  • Crédit Jean-Philippe Mazzia
  • Crédit Jean-Philippe Mazzia
  • Crédit Jean-Philippe Mazzia